L'éco-pâturage : ça vous parle !

panneau-paturage-3-webDeux panneaux d’interprétation sont à découvrir au pâturage le long du CD 916 A (direction Hoymille). Ils ont été placés vendredi 4 octobre 2013 afin d’expliquer aux Berguois et touristes la vocation de cette aire clôturée où vivent en belle saison des vaches rouges flamandes, espèce dont les premières traces historiques ont été découvertes à Bergues à la fin du XIXème siècle. Un panneau est consacré d’ailleurs à cette espèce bovine dont le lait est utilisé pour la fabrication du fromage de Bergues et à l’éco-pâturage qui est également une autre manière de gérer les espaces verts.panneau-paturage-2-web

panneau-paturage-1-webUn deuxième panneau évoque le verger de maraude qui entoure le pâturage et dont les fruits seront à la disposition de tous. On y apprend que les vergers constituent un élément identitaire des paysages de la Flandre dominés par la production de pommes.

Ces panneaux ont été créés, au même titre que le pâturage, avec la participation du Pays des Moulins de Flandre et leur réalisation est subventionnée par le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais.

Bonne promenade à tous !

panneau-paturage-4-web

Les écoliers de l’école Lamartine au chevet de la nature !!!

nettoyons11Ce vendredi 28 septembre 2012 après-midi les élèves, les enseignants et quelques parents ont participé à l’opération « Nettoyons la nature » proposée par l’enseigne Leclerc.

Armés de gants protecteurs, de gilets fluorescents et de sacs poubelles, ils ont arpenté les rues de la ville de Bergues à la recherche du moindre déchet.

nettoyons12

 

Même si la récolte a été bonne, force est de constater que les habitants de la ville et ses visiteurs sont de plus en plus respectueux de la nature.

De retour en classe, les élèves ont pu être sensibilisés au tri sélectif et à son intérêt. Acquérir de bonnes habitudes commence très tôt !

Un goûter fût ensuite offert aux enfants par la municipalité.

Gageons que l’année prochaine, la récolte soit mauvaise !!!!

Opération Chemin propres

L'association de randonnée pédestre "Les semelles du polder" a nettoyé nos chemins :

chemin1

"Nous étions 17, hier, sous un beau soleil de printemps à arpenter les sentiers de randonnée (Balade de charme et Nature et histoire) et les remparts de Bergues.

Comme prévu la "récolte" a été bonne cette année encore car c'est plus de 50kg de déchets qui ont été collectés.

Nous n'avons pas la prétention de dire que tout a été collecté notamment aux endroits assez inaccessibles (exemple: le fossé à l'extérieur des remparts, côté Est, à l'endroit des travaux en cours de réfection des remparts) ou sur les canaux notamment en face de la piscine et à la Porte aux Boules mais l'essentiel a été fait."

Merci à eux. 

Des chauves-souris chez vous ? ... Contactez S.O.S. "chauves-souris"

La Coordination Mammalogique du Nord de la France a mis en place le répondeur "SOS Chauves-souris Nord-Pas de Calais". Ce répondeur est destiné aux personnes qui ont des questionnements liés aux chauves-souris dans la région Nord-Pas de Calais.
Il faut laisser sur le répondeur son nom, son numéro de téléphone ainsi que la ville où l’on habite, un spécialiste vous rappellera, pourra répondre à vos questions et vous proposer des solutions adaptées. Vous pouvez laisser un message soit :

  • Par téléphone au 06.11.25.42.57 ;
  • Par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Le lézard des murailles

lezard-remparts-bergues1

Le lézard des murailles : nouvel emblème de Bergues !

Au hasard de vos balades dans nos remparts, vous serez peut-être amenés à rencontrer le « lézard des murailles » mais savez-vous que cette curieuse petite bête est d’une part très rare car, au plus proche de Bergues, on la trouve à Halluin (à la frontière belge au nord de Lille soit à 85 km de Bergues) et à Gand (Belgique soit à 115 km de Bergues) mais aussi qu’elle est protégée par la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage ?

 

C’est pourquoi, une étude est menée par la ville de Bergues en collaboration avec la D.R.E.A.L (Direction régionale à l’Environnement) et le C.P.I.E Flandre Maritime afin de trouver une formule qui permettra au chantier école de la cccb de poursuivre la restauration des remparts (peut-être partiellement) et de préserver ce charmant reptile et son habitat.

Généralités :

Le Lézard des murailles, qui mesure en moyenne 18 à 20 cm pour un poids inférieur à 10 grammes, est un reptile. Il a des écailles sur le corps et est à « température variable » (liée à son environnement). Il peut être rencontré dès le mois de mars, et est visible jusqu’au mois d’octobre, à partir duquel il va entrer en léthargie pendant les quelques mois les plus froids de l’année. Comme chez les autres lézards, la coloration et les dessins du corps présentent une grande variabilité selon les individus.

Habitats :

Le Lézard des murailles, comme son nom l’indique, va chercher des milieux pierreux, comme peuvent l’être les murs de pierres sèches, les ballasts de voie ferrées, les talus de routes… ou les fortifications comme à Bergues, où il trouve sa dernière station officiellement connue dans le Nord-Pas de Calais ! Il sera plus facilement visible si son habitat est exposé au sud. En effet, comme tous les animaux à sang fois, le Lézard des murailles a besoin de soleil pour recharger ses batteries avant de pouvoir vaquer à ses occupations (chasse, reproduction…).

Régime alimentaire :

Le Lézard des murailles va se régaler avec la plupart des micros invertébrés qu’il va trouver dans les failles des fortifications, mais également dans les végétaux qui y poussent. Il peut s’agir de cloportes, de petits mollusques, de coléoptères, de vers…

Prédateurs :

Certains oiseaux (Faucon crécerelle par exemple) ou petits mammifères (Fouine, Belette…) comptent parmi les prédateurs « naturels » du Lézard des murailles. Mais c’est le chat domestique qui fera le plus de dégâts !

Reproduction :

Le Lézard des murailles est ovipare (il pond des œufs). Les accouplements ont principalement lieu en avril et mai et la ponte de fin mai à juillet. La ponte est composée de 2 à 10 oeufs blancs, qui sont pondus dans un trou creusé dans le sol meuble par la femelle ou sous une pierre.

Menaces :

Les menaces pesant sur le Lézard des murailles sont toutes liées à l’homme et ses activités. La première est l’altération, voire la disparition de ses milieux de vie. Ainsi, la disparition des fissures dans un mur ou de la végétation qui y pousse le prive à la fois d’abri contre les prédateurs et de nourriture. La seconde est l’effet toxique de la pulvérisation d’herbicides, pesticides… à la fois dans l’air et dans le sol (puisque le Lézard des murailles va y pondre ses œufs). Enfin, les captures et prélèvement jouent pour une petite partie de la diminution des effectifs de cette espèce.

Merci à M. SCHODET du Centre Permanent pour l’Initiation à l’Environnement Flandre maritime pour l’aide technique apportée à la réalisation de ce dossier de présentation.

 

José SZYMANIAK

Adjoint à l’Environnement et au développement durable.

Le Nettoyage de printemps session 2010

s'est dèroulé sous le soleil et dans la bonne humeur grâce aux nombreux élèves présents mairie-068et grâce à la Fraternelle.

La municipalité remercie les écoles Sainte Thérèse, Lamartine et le collège Cobergher pour leur participation.

Merci également aux membres de l'association de pêche qui ont nettoyé les canaux et les berges.

Voici quelques photos de la journée, cliquez pour agrandir.

A l'année prochaine!

 

Chauves-Souris

chauve-sourisCompte-rendu du suivi scientifique des chauves-souris dans les remparts de Bergues

Depuis plus de 14 ans, la Coordination Mammalogique du Nord de la France œuvre pour la protection des mammifères sauvages de la région Nord-Pas-de-Calais. Parmi cette équipe de bénévoles, le groupe Chiroptères recense chaque année les différentes espèces de chauves-souris présentes sur le territoire régional.

Dans le cadre du Plan de Restauration National des Chiroptères, la CMNF a été missionnée par la Direction Régionale de l’Environnement pour réaliser un Plan d’Action Régional en faveur des chauves-souris. Il comprend le recensement et le suivi des 22 espèces régionales.

Afin de réaliser ce suivi régional, la municipalité a permis de prospecter les remparts de

Bergues. Une visite a été organisée le 4 mars 2010. Un bilan des prospections a été réalisé.